Un pari fou et novateur !

Rien de comparable avec l’an passé où le projet avait au cœur la haute montagne et les activités techniques, d’alpinisme.

Cette année, tout s’organise en mobilité douce ! C’est-à-dire en utilisant exclusivement ses pieds, et les transports en commun ! Un vrai challenge pour ce groupe de 12 adolescent(e)s et 2 encadrants !

Tout commence à la gare d’Is sur Tille – pas loin de 10h de train pour rejoindre Albertville !

Nous partons en itinérance avec 2 ânes sur le massif des bauges ! Autonomes, et en pleine nature, une sacrée expérience pour le groupe !

Après deux nuits en camping, et une journée vélo jusqu’au lac d’Annecy pour la baignade, le groupe a préparé la traversée du massif ! L’idée en 3 jours et 2 nuits en montagne est de rejoindre la haute Savoie en partant de la Savoie, par les montagnes évidemment !

Mission accomplie ! Au départ des Saisies, le groupe a passé une 1ère nuit au refuge de la croix de pierre, sur les crêtes, avant de poursuivre la 2ème journée jusqu’au refuge de tré la tête – une formidable variété de paysages de montagne, où l’on passe d’une montagne agricole, avec de nombreuses exploitations laitières dans le Beaufortin, à une montagne plus massive, hostile, avec toujours de grands alpages mais la vue qui se perd au loin sur les glaciers, le mont blanc, et de grands sommets alpins !

Le retour en train s’effectue donc de la Haute Savoie, au départ de Domancy direction Is sur Tille !

Des moments forts partagés en montagne ont soudé le groupe. Une expérience formidable, formatrice, où l’accompagnement des adolescent(e)s vers l’ouverture et l’autonomie est décuplé !